ENTRETIEN PAYSAGER

La hauteur idéale pour la tonte du gazon est de six à huit centimètres. Vous obtiendrez ainsi un gazon plus dense, avec des racines plus en profondeur, et le sol conservera mieux l’humidité. Cela permet également au gazon de résister davantage à la sécheresse et aux mauvaises herbes. Il est primordial d’aiguiser les lames de la tondeuse au printemps et de s’assurer qu’elles demeurent bien aiguisées. Cela permet au gazon de se régénérer plus facilement et plus rapidement. Saviez-vous qu’il est conseillé de laisser les résidus de la tonte sur place? En effet, ceux-ci constituent une bonne source d’azote à libération lente. Cet engrais naturel nourrit et protège des insectes et des maladies. S’il pleut beaucoup, enlevez les couches trop épaisses. Après la première tonte, vous pouvez étaler de l’engrais afin de fortifier le gazon.
Le gazon a besoin d’être arrosé profondément, mais le moins souvent possible. Donnez-lui 2,5 centimètres d’eau. Vous pouvez facilement prendre cette mesure en plaçant un contenant sur la pelouse. Vous êtes adepte de l’arrosage? Sachez qu’un arrosage excessif peut entraîner des problèmes de croissance et des maladies. En moyenne, la pelouse doit recevoir deux heures d’eau par semaine. Votre terrain est en pente? Votre gazon nécessitera un arrosage plus léger, mais plus fréquent. De plus, saviez-vous que le matin est la période idéale pour l’arrosage? Si vous vous inquiétez de l’apparence de votre pelouse, rassurez-vous : une pelouse saine peut survivre pendant plusieurs semaines. En période de sécheresse et chaleur, elle peut se flétrir, brunir et entrer en dormance. Elle devrait reverdir par elle-même lorsque les conditions s’amélioreront.
Appliquez du compost à tout moment au cours de la saison. Vous bénéficierez ainsi d’un parfait engrais fournissant des éléments nutritifs nécessaires à votre pelouse. Avant l’ensemencement, mélangez le compost au sol ou appliquez-en une mince couche sur la pelouse. Cela s'applique également lors de la pose de gazon en plaques. Vous préférez opter pour des engrais commerciaux? Ils renferment généralement de l’azote, du phosphore et du potassium. Il est recommandé d’opter pour un engrais à libération lente d’azote. Quant aux doses et moments de fertilisation, ils varient selon différents facteurs (type de sol, type de graminée, terrain, météo...). Nous vous recommandons de ne pas fertiliser le sol par temps chaud et sec, de la mi-juin au début août.
Vous souhaitez semer de nouvelles pelouses? Le printemps est un bon moment. Plus le gazon est dense, moins les mauvaises herbes poussent. Votre pelouse est en mauvais état? Grattez la terre aux endroits où vous désirez combler les trous, semez les graines et ajoutez une couche de terre. On recommande généralement la terre mixte, mais privilégiez la terre brune pour la pose de tourbe. Pratiquer le sursemis régulièrement permet de conserver une pelouse épaisse. La période entre la fin de l’été et le début de l’automne est également un bon moment pour l’effectuer. Profitez-en pour procéder au même moment au terreautage avec du compost ou de la terre à jardin.
Saviez-vous que l’aération doit faire partie de l’entretien annuel de votre pelouse? Vous pouvez l’effectuer à l’automne, au printemps ou plusieurs fois dans une même saison, si vous le désirez. Certains spécialistes croient que la meilleure période est à la fin de l’été, en même temps que le sursemis et le terreautage. Vous vous demandez à quoi sert l’aération? Elle permet de réduire le compactage. L’eau, l’air, les fertilisants et autres éléments nutritifs peuvent ainsi atteindre sans problème les racines. L’aération a plusieurs autres avantages comme l’accélération de la décomposition du chaume, la stimulation de la croissance des racines, l’amélioration de la tolérance du gazon aux stress environnementaux, un meilleur rendement des fertilisants et le contrôle des mauvaises herbes. Certains signes ne mentent pas et démontrent que votre pelouse a besoin d’aération :
  • Le sol est dur et compact.
  • La couche de chaume s’épaissit.
  • L’eau ne rentre pas bien lorsque vous arrosez la pelouse.
  • Il y a présence de mauvaises herbes comme la renouée des oiseaux et le trèfle.
Les vers blancs sont des insectes broyeurs qui ravagent les pelouses. Leur cycle de vie comprend trois stades larvaires, qu’il est important de bien comprendre avant de traiter le gazon. Vous pourriez avoir des problèmes de vers blancs si :
  • Le gazon est coupé trop court.
  • Il n’y a pas de biodiversité dans votre pelouse.
  • Il n’y a pas de fertilisation.
  • Le sol est pauvre ou sablonneux.
  • Le terrain est en pente.
  • Votre pelouse manque d’eau.
  • Les terrains de vos voisins sont envahis par les vers blancs.
Voici quelques trucs pour réduire la présence de vers blancs : Au printemps (mi-mai), alors que les larves sont à leur troisième stade et remontent à la surface du sol :
  • Ne répandez pas de pesticide, car il n’atteindra qu’un petit nombre de vers blancs.
  • Évitez les mauvaises herbes en réparant rapidement les endroits où la pelouse est endommagée.
  • Aérez la pelouse.
  • Fertilisez et terreautez avec du compost.
  • Introduisez de la diversité végétale. Réensemencez avec un mélange de graminées et 10 % de trèfle blanc.
  • Arrosez après l’ensemencement.
Pendant l’été, alors que les larves ont terminé leur transformation au stade adulte :
  • Sachez que les larves émergent du sol en juin pour se reproduire. Elles pondent des œufs en juin et en juillet.
  • Maintenez la pelouse dense et vigoureuse en gardant une hauteur de tonte de huit centimètres.
  • Éteignez les lumières extérieures en juin et en juillet.
  • Rappelez-vous que votre pelouse n’a besoin que de 2,5 centimètres d’eau par semaine.
  • N’utilisez pas de pesticides chimiques.
À l’automne (de la mi-août à la mi-septembre) :
  • À la mi-août, les larves pondues en juin et en juillet sont à leur premier stade larvaire. Elles sont donc à leur moment le plus vulnérable. Elles passent du stade un à deux vers la fin août et de deux à trois en octobre. De la fin août à octobre, les larves se nourrissent des racines de la pelouse. Elles finissent par s’enfoncer dans le sol pour l’hiver.
  • Utilisez un produit à base de nématodes de type heterorhabditisbacteriophora (HB) afin de diminuer significativement la population de vers blancs. Suivez attentivement les recommandations du fabricant et gardez le produit au frais. N’introduisez pas les nématodes en plein soleil. Assurez-vous que le sol soit détrempé avant et après le traitement et humide les jours suivants.
Afin de l’enlever, découpez la section morte ou endommagée à environ deux centimètres de profondeur. Ratissez le sol et ajoutez de l’engrais en petite quantité. Ajoutez la nouvelle plaque à l’endroit approprié. Marchez dessus ou passez le rouleau afin de permettre à la plaque d’adhérer au sol. Le rouleau n’est pas conseillé au printemps. Arrosez le nouveau semis ou la nouvelle plaque. Avant l’ensemencement ou la pose de tourbe, mélangez du compost au sol ou étendez-le en une mince couche sur la pelouse à l’aide d’un râteau.
Le chaume est une couche coriace de racines et de gazon morts qui s’accumule à la surface du sol. Si votre pelouse est saine, le chaume se décomposera naturellement. Par contre, évitez l'arrosage ou la fertilisation à l’azote effectué de façon excessive ou un usage trop fréquent d’insecticides et de fongicides. Ces actions peuvent diminuer la quantité d’organismes présents dans le sol nécessaire pour éviter l’accumulation de chaume. Si le chaume atteint une épaisseur supérieure à un centimètre, il pourrait empêcher l’eau, l’air et les éléments nutritifs de se rendre aux racines. De plus, il pourrait abriter des insectes ou causer des maladies. En cas de déchaumage, vous pouvez enlever le chaume avec un râteau ou une déchaumeuse.

DÉNEIGEMENT RÉSIDENTIEL

Taillez les branches d’arbres qui se situent au-dessus du stationnement à une hauteur de 12 pieds. Ne laissez aucun objet dans le stationnement tel que poubelles, bacs de recyclage, fils électriques, jouets. Mettre du sel ou abrasif dans des conditions glacées, pour empêcher des incidents lors du déneigement. Si dans votre stationnement, il y a un couvert pour l’entrée d’eau de la ville, assurez-vous qu‘il est au niveau du sol. Si ce n’est pas le cas, contactez la ville pour qu‘il puisse remédier au problème. S'il est endommagé ou cause un bris lors du déneigement, Pro-Vert n’est pas responsable.
Laissez un espace de 6 pieds minimum entre le véhicule et la rue lorsqu'il est dans le stationnement. Laissez un espace de 6 pieds minimum entre l’abri d’auto et la rue.
Après que le service de la ville soit passé, pour un bon service, il est préférable de stationner votre auto dans la rue à une distance de 8 pieds de l’entrée pour que nous puissions nettoyer le stationnement convenablement.

Vous désirez en savoir plus?